Qui ce qui est assuré déjà ?

L’assurance auto est faite pour couvrir le véhicule, ceux qui l'utilisent et ceux qui seront à bord soit les conducteurs et les passagers. Le conducteur peut être principal, secondaire ou occasionnel. Il est donc important de déclarer toute personne susceptible de conduire le véhicule assuré et de s'assurer que votre assurance auto accepte le prêt du véhicule pour éviter toute surprise en cas de sinistre. L'assureur établi la prime sur la base sur l’expérience du conducteur principal en combinaison avec les antécédents de chaque conducteur ajouté au contrat.

Qui peut vous proposer une assurance auto ?

  • Courtier d'assurance : le métier d’un courtier est de faire le lien entre les assurés et les assureurs. Il conseille et commercialise de façon indépendante les produits des compagnies avec lesquelles il est signataire d'un accord ou protocole.
  • Agent d'assurance : l'agent lui contrairement au courtier est tenu de travailler qu'avec la seule compagnie qui le mandate.

Ces deux professionels sont tenu par un devoir de conseil. Les prix, les produits et la qualité de service d'une compagnie d'assurance, sont autant de points importants qu'il faut tenir en considération lors de votre choix, n'hésitez pas à questionner votre entourage aussi histoire de confronter leur avis. Aussi pour parvenir à vos fins, bon nombres de comparateurs feront des simulations en ligne pour vous gratuitement et sans engagement.

Qu'il est le rôle d'une assurance responsabilité civile ?

Les tarifs et les formules d'assurance diffèrent d'un conducteur à un autre mais s'il y a bien une garantie commune entre votre assurance auto et celle de tous les autres conducteurs d'un véhicule à moteur, c'est bien la responsabilité civile. En effet, tous les propriétaires d’une voiture en France sont tenus de souscrire une assurance responsabilité civile. Ce minimum obligatoire prévoit la réparation de tout préjudice matériel ou corporel occasionné à autrui.

Si vous êtes responsable d'un accident sachez que les dégâts subi par votre propre véhicule ne sont pas pris en charge. Dans le cas contraire, c'est la responsabilité civile de l'autre partie responsable qui s'en chargera. Voilà pourquoi souscrire une assurance responsabilité civile seule est déconseillée pour un véhicule de moins de 5 ans puisqu'il peut encore avoir une couverture plus complète contrairement à une voiture de plus de 5 ans qui subit une décote.

À quoi servent les garanties d'assurance dommages ?

À partir du moment donc où la responsabilité civile ne couvrirai pas complètement le conducteur et son véhicule surtout en cas d'accident responsable, financièrement l'assuré risque d'assumer tout seul les dégâts faites éventuellement à son véhicule mais aussi à lui même. Voilà pourquoi il faut avoir une garantie personnelle conducteur par exemple ou une garantie collision.

Aussi, le souscripteur peut ajouter d'autres garanties pour contrecarrer d'autres alias qui ne relèveraient pas de sa responsabilité comme le vol à titre d'exemple ou le bris de glace, les actes de vandalismes, la grêle, etc.. Bien entendu, d'autres garanties couvrant des risques bien précis avec des montants prédéfinis peuvent être mises en place ; des options complémentaires pour bénéficier d'une prestation ou d'une assistance comme en cas de panne du véhicule par exemple ou en cas de défense de vos intérêts auprès des tribunaux (défense & recours).

Tout cela naturellement a un prix, voilà pourquoi il faut bien choisir son véhicule et déterminer en amont un budget précis à son assurance. N'oubliez pas de choisir le montant de votre franchise en fonction de votre capacité financière à assumer ce montant en cas de sinistre. Plus vous mettez la main à la patte plus vous payerai moins votre assurane auto !

Important : si vous avez l’intention de vous rendre dans d'autres pays, assurez-vous auprès de votre courtier ou assureur que l'assurance s'étendera même en dehors de la France. Généralement la carte verte comporte une liste d'un certain nombre de pays (en abrégé), assurez-vous bien qu'elle mentionne otre destination et n'oubliez pas aussi d'examiner les exclusions de votre police.

Quels sont les facteurs qui influencent le tarif d'assurane auto ?

Le montant de votre prime d'assurance auto est déterminé par divers facteurs indépendamment de votre profil de conducteur (jeune, résilié, malus, bonus, sans antécédents...) ou de votre véhicule (marque, modèle, année, valeur...) Et c'est pas pour rien que votre assureur vous questionne sur l'usage du véhicule, sur son lieu de stationnement ou de circulation, sur le niveau de garantie souhaité tout en examinant vos déclarations et votre historique de sinistralité. Et oui, vous l'avez compris plusieurs paramètres rentrent en jeu y compris des statistiques sur les fréquences desaccidents et leur nature par région ou département...

La prime d'assurance est redevable en totalité, la mensualisation n'est pas plus qu'un simple fractionnement accordé pour ne pas dire une facilité de paiement. En comparant la prime annuelle et la prime mensuelle, vous comprendrez qu'il y a une différence tarifaire qu'il convient parfois d'exploiter d'abord pour faire des économies mais surtout pour éviter le risque de non paiement en cours d'année.

Que signifie L'AGIRA ?

Crée par un conglomérat d'assureurs (fédération française de l'assurance), l'AGIRA qui veut dire l'association de la gestion sur le risque en assurance, organise et gère un certains nombres de données liées aux contrats d'assurance vie en cas de décès, d'obsèques, de dépendance mais aussi d'assurance automobile. L'AGIRA assure certaines fonctions de réassurance, mission d'information et d'administration de divers fichiers :

  • Fichier de résiliation automobile
  • Fichier des victimes indemnisés
  • Bureau central de tarification
  • Fichier des véhicules assurés

En assurance auto, cette base de données répertorie tous les type des sinistres automobiles qu'un assuré a déclarés ou survenus au cours des cinq dernières années (accident, vol, vandalisme, etc...). En la consultant, les assureurs s'assureront de vos antécédents et donc de vos déclarations. N'importe quelle assurance auto une fois résiliée que cela soit par vous ou part votre assureur est notifié à L'AGIRA. Depuis le début de l'année 2019, les assureurs sont tenus aussi d'alimenter le fichier des véhicules assurés.

Comment payer moins cher votre assurance auto ?

  • Faites plusieurs simulations auprès d'au moins 3 compagnies d'assurance : la prime d'un assurance varie d'un devis à un autre allant du simple ou double pour les mêmes besoins.
  • Pensez à regrouper au moins votre assurance habitation avec votre contrat auto ou moto chez le même assureur
  • Intervenez sur le montant de la franchise mais pas trop pour pouvoir l'assumer aprés !
  • Privilégiez la E-assurance et souscrivez en ligne
  • Installer des dispositifs pour rassurer votre assureur comme une alarme en cas de tentative de vol, un anti-démarreur ou un tracer GPS...
  • N'hésitez pas à consulter les statistiques sur les voitures les plus volés par exemple avant d'en acheter une.

Comment est-ce qu'il est renouvelé un contrat d'assurance auto ?

Votre assurance automobile comme tout autre type d'assurance est dite successive : cela veut dire qu'il prendra fin après une durée précise. Une fois signé, au-delà du délai de rétractation, le contrat vous engage à une durée d'une année ferme. À la date d'expiration si ni vous ni votre assureur aviez exprimé par avis recommandé votre intention de mettre un terme au contrat celui-ci sera renouvelé automatiquement puisqu'il s'agit d'un contrat tacitement reconductible.

Comment résilier votre contrat d'assurance auto ?

Les possibilités, les modalités et les délais de résiliation sont soulignés dans chaque contrat d'assurance auto et ils doivent être respectés à la lettre par l'assureur & l'assuré. Si par exemple votre assureur ne souhaite plus renouveler votre police, celui-ci devra vous avertir 2 mois avant par lettre recommandée. Parmi les raisons souvent évoquées figurent la surveillance du portefeuille ou le sinistre.

D'autres types de rupture par l'assureur peuvent survenir en cours d'année notamment en cas d'une réclamation, d'une aggravation de risque ou d'un impayé...

De votre part vous êtes tenu d'avertir votre assureur par écrit 2 mois avant la date d'échéance principale du contrat ou sinon si vous êtes assuré depuis plus d'un an chez le même assureur, alors vous pouvez partir à tout moment grâce à la résiliation infra-annuelle prévue par la loi Hamon. C'est votre futur assureur qui s'occupera de la rupture du contrat chez l'ancien confère si vous changer de compagnie. N'hésitez pas à examiner le chapitre lié aux clauses de résiliation du contrat pour avoir une idée sur l'ensemble des situations possibles.

Peut-on modifier l'assurance auto ?

Le contrat d'assurance auto peut être modifié à tout moment, moyennant le paiement d’une somme additionnelle proportionnelle à la nature du changement souhaité, vous pouvez réaliser un avenant pour changer ou ajouter des garanties supplémentaire, ou déclarer un autre conducteur voir transferer le même contrat en cas de vente pour le nouveau véhicule.

Que faire en cas de un sinistre ?

On vous le souhaite pas mais si vous êtes victime ou responsable d’un sinistre auto, voici les étapes à suivre en cas de sinistre :

  • Sécuriser le lieu d'accident : restez calme en allumant vos feux de détresse et mettez votre voiture à l'abri si c'est possible, sortez votre triangle de signalisation et placez le 30 mètres du lieu de l'accident afin de prévenir les autres usagers de la route.
  • Alerter les autorités : s’il y a des blessés informer la police locale et appelez les secours aussi et n'hésitez pas à porter, si nécessaire, les premiers soins aux blessés sans les déplacer en attendant.
  • Réalisez un constat : si l'accident n'est pas si grave, vous pouvez établir un constat à l'amiable et décrire avec précision les circonstances d'accident et les dommages liés ou appeler votre service d'assistance pour l'aide.
  • Informer l'assureur : Communiquez dans les délais avec votre courtier ou votre assureur et décrivez-lui les circonstances du sinistre, au mieux de vos capacités. Beaucoup d'assureurs proposent à leur client de faire des déclarations en ligne ou via leur application mobile. En fonction de la nature de l'accident, des justificatifs vous seront demandé par exemple un certificat médical
  • Les réparations : selon le type du sinistre (accident de la route, vol de voiture, catastrophe naturelle, incendie...) Suivez les procédures et référez-vous aux délais de l’établissement des responsabilités propre à chaque assureur car les indemnisations sont contractuelles.

Comment s'assurer aprés un refus ?

Vous avez du mal à vous assurer ? Vous pouvez communiquer avec le Bureau central de tarification pour vous aider à trouver une solutions en plus des courtiers d'assurance qui restent parfois l'option la plus adaptée. Ces spécialistes étudieront votre dossier dans un délai trés court et vous aiderons à mieux souscrire une assurance auto.

L'assurance auto...que disent les chiffres !

Les cotisations d’assurance de bien et de responsabilité s'élévent à 34,5 milliards d’euros en 2017 dont à elle seule la branche automobile totalise 55,6. Si la responsabilité civile totalise plus de 7 646 millions d’euros, celle de la d'assurance dommages est de 13 645 M€ avec un nombre de sinistres dommages portant les prestations à 13,4 millions en 2017 avec une fréquence 88,5 ‰ en terme des dommages accidents, 65,5 ‰ pour le bris de glace et enfin 4,7 ‰ pour le vol et l'incendie. Difficile de parler de profit pour les assureurs quand le ratio combiné de cet branche d'assurance est de 96 % (avant réassurance). L'assurance automobile s'accapare 65 % des sinistres en 2017 avec une fréquence moyenne de 37,0 ‰. Si le ratio combiné repart à la hausse pour l'assurance habitation, les primes encaissées d'assurance auto demeurent insuffisantes pour couvrir tous les sinistres car le coût moyen des accidents corporels et matériels est en hausse moyenne de 4% par an en dépit des baisses respectives de leurs fréquences. Conclusion : des accidents moins fréquents mais plus coûteux.

40 millions d'infractions en 2017 dont 17,4 millions commises par excès de vitesse, avec 594 384 délits routiers dont 123 926 infractions d'alcolémie délictuelle et 49 135 conduites aprés usage de stupéfiant. Pour les permis de conduire c'est 15,1 millions de points retirés avec 61 714 permis annulés pour défaut de point. Résilié dites-vous ! Autant vous dire que vous n'êtes pas seul !

Répartition des délits routiers 2017

Le bilan continue puisqu'en septembre 2018 le nombre de tués en comparaison avec septembre 2017 est de 26 personnes de plus.

En dépit d'une prime globale à tendance haussière, le marché d'assurance automobile continue dans sa stagnation, un scénario quasi-similaire à celui de 2016 : Inflation, coût important des réparations matériels (+ pièces connectées coûteuses) et surtout des dommages corporels sur fond d'une sinistralité pour le moins récurrente. A l'aune de ces conditions, les assureurs réagissent au moindre manquement de la part d'un assuré ou d'indice précurseur d'une sinistralité, en mettant fin à leur engagement. L'incertitude pèse sur le chiffre global des résiliations enregistrées en moyenne chaque année mais les estimations portent sur pas moins d'un million de rupture de contrat du fait des assureurs.